Luxation du genou combien de temps et quel traitement ?

par | 9 février 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ligaments

La luxation du genou est une perte de contact complète entre les deux surfaces articulaires : le haut du tibia et le bas du fémur. Blessure impressionnante à voir, le bas de la jambe est désaxé par rapport à la cuisse. Cela crée, bien sûr, une douleur vive et l’impossibilité de marcher et de plier la jambe.

 

Luxation genou : causes

La luxation est assez rare, elle est causée par un traumatisme violent avec une forte pression sur le bas de la jambe. Cela peut se produire lors d’accidents de la route (notamment pour les motards), ou d’une activité physique intense. Ceci explique la présence fréquente de lésions associées, de gravité variable, mais qu’il est important de repérer le plus vite possible.

 

Subluxation du genou

Attention à ne pas confondre la luxation et la subluxation du genou, qui désigne, elle, une luxation de la rotule, plus fréquente et souvent moins grave.

Conduite à tenir et diagnostic

Dans tous les cas, la réduction doit être pratiquée d’urgence : sous anesthésie, le médecin remet en place les différents os, ce qui se fait relativement facilement. Néanmoins, il convient de faire tous les examens nécessaires pour identifier d’autres lésions éventuelles : radiographie, IRM, angiographie, artériographie.
Ces différentes recherches peuvent mettre en évidence :
– des lésions osseuses, dans plus de la moitié des cas (fractures du plateau tibial, de la tête du péroné…),
– des lésions ligamentaires touchant les ligaments croisés (lésions simples ou combinées),
– des ruptures de l’appareil extenseur du genou (tendons),
– des lésions artérielles, dont la fréquence est élevée. En cas de mauvaise irrigation sanguine du bas du membre, le risque d’amputation augmente progressivement avec le temps.

Luxation du genou traitement

Si l’une de ces complications est confirmée, une intervention chirurgicale viendra traiter le ou les problèmes concernés. Celle-ci sera d’autant plus délicate si les lésions sont importantes et diverses.
L’opération ne pouvant se faire qu’après la régression des hémorragies, oedèmes et inflammations, elle aura lieu entre 5 et 15 jours après le traumatisme.
Pour les éventuelles lésions nerveuses (le nerf fibulaire qui traverse la jambe est une branche du nerf sciatique), il convient d’attendre pour voir si la récupération se produit. Dans le cas contraire, une intervention plus tardive sera nécessaire pour pratiquer une greffe.

Rééducation

Les suites opératoires et la durée de la convalescence dépendront de la nature et de la gravité des lésions associées.

 

Luxation du genou arrêt de travail

Dans tous les cas, l’arrêt de travail sera relativement long et une rééducation devra être entreprise avec des séances régulières de kinésithérapie.

 

Guérison d’une luxation du genou

La guérison est tout à fait possible : l’articulation peut en général retrouver un fonctionnement normal, même si les ambitions sportives et physiques devront être revues à la baisse.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Une lésion du ménisque peut provoquer un gonflement du genou en raison de l’épanchement de liquide synovial. Ce symptôme n’est pas systématiquement présent et n’est pas, en soi, un signe de gravité. Mais, associé à d’autres éléments cliniques et radiographiques, il...