La fracture du plateau tibial

fracture plateau tibial douleur plateau tibial externe contusion osseuse plateau tibial traitement docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris

Sommaire – Accès rapide

Le genou est la plus grande articulation porteuse du corps. Trois os se rencontrent pour former l’articulation du genou : le fémur, le tibia et la rotule. Les ligaments et les tendons agissent comme des cordes pour maintenir les os ensemble. Ils permettent également certains types de mouvements du genou, et en restreignent certains. De plus, la forme des extrémités des os permet de garder le genou correctement aligné.
=

Définition de la fracture du plateau tibial

Une fracture du tibia juste en dessous du genou s’appelle une fracture du plateau tibial. Le plateau tibial est la partie supérieure de l’os où il s’élargit pour contribuer à la formation de l’articulation du genou.

Le plateau tibial est fait d’os spongieux, ayant un aspect « en nid d’abeille », et est plus mou que le reste du tibia. Les fractures qui touchent le plateau tibial se produisent lorsqu’une force entraîne l’extrémité inférieure du fémur dans l’os mou du plateau tibial. L’impact provoque souvent la compression de l’os spongieux et son enfoncement. Ces dommages à la surface de l’os peuvent entraîner un mauvais alignement des membres et, avec le temps, contribuer à de l’arthrite, à une instabilité et à une perte de mouvement.

En plus de la cassure de l’os, les tissus mous (peau, muscle, nerfs, vaisseaux sanguins et ligaments) peuvent être blessés au moment de la fracture. L’os fracturé et toutes les blessures des tissus mous doivent être traités ensemble. Dans la majorité des cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour rétablir la force, le mouvement et la stabilité de la jambe, et réduire le risque d’arthrite.

Il existe plusieurs types de fractures du plateau tibial : l’os peut se rompre directement ou en plusieurs morceaux. Parfois, ces fractures s’étendent dans l’articulation du genou et séparent la surface de l’os en plusieurs parties.

Exemple d’une fracture séparation du plateau tibial interne

fracture plateau tibial douleur plateau tibial externe contusion osseuse plateau tibial traitement docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris
Les fractures du plateau tibial peuvent être fermées ou ouvertes. Les fractures ouvertes impliquent souvent beaucoup plus de dommages aux muscles, aux tendons et aux ligaments environnants. Elles présentent un risque plus élevé de problèmes (infection notamment) et prennent plus de temps à guérir.
=

Causes / facteurs de risques de la fracture du plateau tibial

Une fracture du plateau tibial peut survenir en raison d’une pression inhabituelle (ruptures mineures dues à une activité excessive) ou d’un os déjà abîmé (comme dans le cas d’un cancer ou d’une infection). Cependant, la majorité sont la résultante d’un traumatisme.

Les jeunes sont les plus affectés par ces fractures, à la suite par exemple d’une chute de haut, d’un traumatisme lié à la pratique du sport ou d’un accident de la route.

Pour les personnes âgées, dont les os sont abîmés, des blessures de moins grande intensité (chute en marchant par exemple) suffisent.

=

Symptômes de la fracture du plateau tibial

  • Douleur, s’aggravant quand le poids est placé sur la jambe blessée
  • Gonflement autour du genou et flexion limitée de l’articulation
  • Déformation du genou
  • Pied pâle et froid. Peut suggérer un apport sanguin altéré
  • Engourdissement autour du pied

Il est nécessaire de se rendre aux urgences si ces symptômes sont ressentis.

=

Diagnostic de la fracture du plateau tibial

E

Antécédents médicaux et examen clinique

Le médecin consulté demande au patient des détails sur la façon dont la blessure s’est produite. Il l’interroge également sur les symptômes et tout antécédent médical.

L’examen clinique consiste en l’examination des tissus mous qui entourent l’articulation du genou. Il vérifie qu’il n’y a pas d’ecchymoses, d’enflure et de plaies ouvertes, et évalue l’état nerveux et l’apport sanguin à la jambe et au pied blessés.

E

Examens d’imagerie

Radiographie

C’est la façon la plus courante d’évaluer la gravité d’une fracture. Les rayons X peuvent montrer si un os est intact ou cassé. Ils peuvent également révéler le type de fracture et son emplacement dans le tibia.

Tomodensitométrie – Scanner

Cet examen peut fournir au médecin des informations précieuses sur la gravité de la fracture et l’aiguiller pour le choix du traitement le plus adapté.

Scanner d’une fracture enfoncement du plateau tibial

plateau tibial anatomie plateau tibial interne plateau tibial medial docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris

L’IRM

Il ne s’agit pas d’un examen de routine pour les fractures du tibia, mais il permet de révéler des lésions complémentaires affectant les tissus mous entourant le genou. De plus, l’IRM est en général prescrite si le patient présente tous les signes d’une fracture du plateau tibial mais que la radiographie ne révèle rien. Lorsque l’os est touché, il y a souvent une réaction dans la moelle osseuse qui peut être détectée grâce à l’IRM.

E

Autres examens

Le médecin peut prescrire d’autres examens pour s’assurer qu’aucune autre partie du corps n’est touchée (tête, poitrine, ventre, bassin, colonne vertébrale, bras etc.) dans le cas d’un accident de la route par exemple.

Parfois, d’autres examens sont effectués pour vérifier l’approvisionnement en sang de la jambe.

=

Les chirurgies de la fracture du plateau tibial

dr wajsfisz avis docteur anthony wajsfisz chirurgien du genou a paris specialiste genou paris

Docteur Anthony Wajsfisz – chirurgien du genou spécialiste, à Paris

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.2 / 5. Nombre de notes : 15

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?