Prothèse de genou & sport : quelle pratique après l’opération ?

par | 14 janvier 2024

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Prothèse de genou

La pose d’une prothèse de genou se décide pour soulager la douleur d’une arthrose parfois invalidante, afin de permettre au patient la reprise d’une vie normale. Mais qu’en est-il des activités sportives : une prothèse de genou est-elle compatible avec la poursuite du sport, et quels sont alors les risques ?

 

Quel mouvement ne pas faire avec une prothèse de genou ?

Suite à la pose d’une prothèse de genou, le sujet sportif doit être conscient qu’il y a potentiellement certains dangers, en distinguant deux grandes phases.

Dans les premières semaines suivant l’opération du genou, la prothèse n’est pas encore consolidée de manière optimale : que ce soit une demi prothèse du genou (prothèse partielle type PUC) ou une prothèse totale, le sport est donc souvent déconseillé. Une fois la prothèse parfaitement consolidée, la pratique du sport peut être gênée par une amplitude de mouvement différente du genou d’origine.

Il faut donc proscrire tout mouvement forcé pouvant générer une sensation de douleur ou de forçage.

La prothèse du genou sportif est en effet confrontée à deux risques potentiels :

  • Un démontage de prothèse, rare, nécessitant un choc violent sur l’articulation.
  • Une usure prématurée de la prothèse du genou (prothèse totale ou prothèse partielle du genou), car le sport exercé va engendrer des mouvements répétitifs sur les surfaces, plus ou moins intenses.

 

Quels sports sont interdits ?

Le genou devant absorber de nombreux chocs, prothèse genou et sport violent peuvent être incompatible. Néanmoins les sports à risques sont sont possibles avec des recommandations modérées notamment sur l’intensité de la pratique. Cette règle s’applique dès lors qu’il peut y avoir un choc violent ou un risque de genou en pivot : football, rugby, handball, squash et autres sports de raquette, sports de combat, ski nautique…

Il en est de même des sports d’impact, car l’énergie transmise du sol peut être aussi très marquée : c’est le cas notamment de la gymnastique ou de la course à pied type running.

Toutefois, il est clair qu’une prothese partielle du genou ou même totale n’aura pas le même impact sur un sujet entraîné, selon le sport pratiqué.

Des sports comme le golf, le ski de descente, le patinage sur glace, le tennis en double ou l’équitation peuvent parfois se pratiquer, sous conditions.

En pratique, tout spécialiste du genou a pu constater que, paradoxalement,  les patients les plus âgés récupèrent globalement mieux, l’une des raisons étant un haut niveau d’entraînement dans l’activité sportive pratiquée.

C’est pourquoi chaque réponse doit être sur mesure, en confrontant parfois le double avis du kiné et du chirurgien du genou. Ce n’est donc pas uniquement le meilleur chirurgien du genou ayant posé la prothèse qui garantit la reprise de certains sports : c’est aussi les meilleurs des patients sportifs !

 

Prothèse de genou et sport conseillé

Non seulement certains sports ne sont pas interdits après une pose de prothèse de genou, mais ils peuvent au contraire fortement recommandés.

C’est le cas de tous les sports doux, permettant notamment de laisser l’articulation en décharge : marche douce, cyclisme, pilâtes, natation…

Dès la 3eme / 4ème semaine, ils peuvent être intégrés dans un programme de rééducation sur-mesure pour renforcer le genou et améliorer sa souplesse.

Selon certaines études, la pratique d’un sport doux permet alors de limiter de 10 à 30% les séquelles de la chirurgie dans les 2 ans, avec un temps de convalescence plus court et une récupération post-opératoire de meilleure qualité.

Cette activité sportive est aussi bénéfique pour le genou contro-latéral, en particulier s’il est susceptible d’avoir lui-aussi une arthrose pouvant nécessiter à terme une autre prothèse de genou.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Prothèse unicompartimentale du genou : convalescence

Prothèse unicompartimentale du genou : convalescence

Le principe d’une pose de prothèse unicompartimentale de genou consiste à conserver les parties exemptes d’arthrose, pour ne remplacer que la zone abîmée. Cette opération du genou vise donc a priori une convalescence post opératoire plus rapide et plus facile : qu’en...