La tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

irm rotule genou tendinopathie du tendon rotulien tendinopathie rotulienne docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris

Sommaire – Accès rapide

Les tendons sont des cordes de tissu fibreux qui attachent les muscles aux os. Ils possèdent des propriétés élastiques permettant de moduler les efforts transmis au genou. Les deux tendons du genou sont le tendon rotulien et le tendon quadricipital.
=

Définition de la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

La tendinite du tendon rotulien est une blessure au tendon reliant la rotule au tibia. Le tendon rotulien travaille avec les muscles situés à l’avant de la cuisse pour prolonger le genou afin de pouvoir donner un coup de pied, courir et sauter.

La tendinite du tendon rotulien, également connue sous le nom de “jumper knee” (genou du sauteur) est plus fréquente chez les athlètes dont les sports impliquent des sauts, comme le basketball et le volleyball.

Localisation de la lésion du « JUMPER KNEE » / tendinopathie de l pointe de la rotule

jumper knee tendinopathie rotulienne tendinopathie tendon rotulien tendinite rotule genoux docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris
=

Causes / facteurs de risques de la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

La tendinite du tendon rotulien est une blessure de surutilisation fréquente, qui entraîne de minuscules déchirures dans le tendon, que le corps tente de réparer. Mais à mesure que les déchirures du tendon se multiplient, elles provoquent des douleurs dues à l’inflammation et à l’affaiblissement du tendon. Lorsque cette lésion tendineuse persiste pendant plus de quelques semaines, on parle de tendinite.

Une combinaison de facteurs peut contribuer au développement d’une tendinite du tendon rotulien, comme :

  • l’activité physique. La course et le saut sont souvent associés à une tendinite du tendon rotulien. Des augmentations soudaines de la dureté ou de la fréquence à laquelle le sportif s’engage dans l’activité ajoutent une pression sur le tendon, tout comme le changement de chaussures de course.
  • les quadriceps. Les quadriceps et les ischio-jambiers, qui remontent l’arrière des cuisses, peuvent augmenter la tension sur le tendon rotulien.
  • le déséquilibre musculaire. Si certains muscles des jambes sont beaucoup plus forts que d’autres, les muscles les plus forts peuvent tirer plus fort sur le tendon rotulien. Cette traction inégale peut provoquer une tendinite du tendon rotulien.

Il est fortement déconseillé d’essayer de surmonter la douleur, en ignorant les signes avant-coureurs du corps. Le risque est de provoquer des déchirures de plus en plus importantes dans le tendon rotulien, et d’évoluer vers une tendinite du tendon rotulien plus grave.

=

Symptômes de la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

La douleur est le premier symptôme de la tendinite du tendon rotulien, généralement entre la rotule et l’endroit où le tendon s’attache au tibia.

La douleur dans le genou peut d’abord être présente seulement lors d’une activité physique ou juste après une séance d’entraînement intense. Elle peut s’aggraver jusqu’à entrer en conflit avec la pratique du sport, puis avec les mouvements quotidiens (monter les escaliers, se lever d’une chaise).

Dans un premier temps, le blessé peut s’“auto-traiter”, en mettant des glaçons le long de la zone blessée, ou en réduisant / évitant temporairement les activités à l’origine des symptômes.

Si la douleur continue ou s’aggrave, interfère avec les activités quotidiennes, et / ou s’associe à un gonflement et une rougeur au niveau de l’articulation, il faut consulter un médecin.

=

Diagnostic de la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

E

Antécédents médicaux et examen clinique

Le médecin consulté interroge le patient sur ses antécédents et ses symptômes. Pendant l’examen clinique, le médecin applique une pression sur certaines parties du genou pour déterminer la zone de la blessure. Habituellement, la douleur de la tendinite du tendon rotulien se situe sur la partie antérieure du genou, juste en dessous de la rotule.
E

Examens d’imagerie

Radiographie

Les radiographies permettent de visualiser la position de la rotule et d’exclure d’autres problèmes osseux pouvant causer des douleurs au genou.

Echographie

Cet examen utilise des ultrasons pour créer une image du genou, révélant les déchirures du tendon rotulien.

IRM

L’IRM utilise un champ magnétique et des ondes radio pour créer des images détaillées qui peuvent révéler des changements dans le tendon rotulien.

IRM d’une lésion de la pointe de la rotule

syndrome d osgood schlatter radio osgood schlatter operation osgood schlatter sport autorise docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris
=

Informations complémentaires sur la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

Comment prévenir la tendinite du tendon rotulien ?

  • Ne pas jouer avec la douleur. A la moindre douleur au genou liée à l’exercice, appliquer de la glace sur la zone et se reposer. Eviter les exercices douloureux pour le tendon rotulien jusqu’à disparition de la douleur.
  • Renforcement musculaire. Les muscles forts de la cuisse sont plus aptes à gérer les tensions qui peuvent provoquer une tendinite du tendon rotulien.
  • Amélioration de la technique. Notamment dans le cadre du démarrage d’un nouveau sport ou de l’utilisation de matériel d’exercice.
  • Privilégier les assouplissements et étirements de la chaîne antérieure du genou
=

Les chirurgies de la tendinite du tendon rotulien / “jumper knee”

dr wajsfisz avis docteur anthony wajsfisz chirurgien du genou a paris specialiste genou paris

Docteur Anthony Wajsfisz – chirurgien du genou spécialiste, à Paris

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 3.3 / 5. Nombre de notes : 3

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?