La rupture du tendon quadricipital

tendon rotulien genou tendon rotulien anatomie tendon quadricipital douleur tendinite tendon quadricipital anatomie docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris

Anatomie du tendon quadricipital (1.) et du tendon rotulien (2.)

Sommaire – Accès rapide

Les tendons sont des cordes de tissu fibreux qui attachent les muscles aux os. Ils possèdent des propriétés élastiques permettant de moduler les efforts transmis au genou. Les deux tendons du genou qui permettent son extension, sont le tendon rotulien et le tendon quadricipital.
=

Définition de la rupture du tendon quadricipital

Les quatre muscles du quadriceps se rencontrent juste au-dessus de la rotule, où se forme le tendon quadricipital. Il attache les muscles du quadriceps à la rotule. En travaillant ensemble, les muscles du quadriceps, le tendon du quadriceps et le tendon rotulien redressent le genou.

Les ruptures du tendon quadricipital ne sont pas communes. Elles surviennent le plus souvent chez les personnes de plus de 40 ans, qui pratiquent des sports de course ou de saut.

Comme pour le tendon rotulien, les lésions du tendon quadricipital peuvent être partielles ou totales dans le cas d’une rupture.

Rupture totale du tendon quadricipital

tendon quadricipital genou fissure tendon quadricipital rupture tendon quadricipital echographie docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris
=

Causes / facteurs de risques de la rupture du tendon quadricipital

  • Une rupture du tendon quadricipital se produit souvent quand la jambe subit une lourde charge avec le pied planté dans le sol et le genou partiellement plié. Exemple : réception maladroite d’un basketteur suite à un saut.
  • Les ruptures peuvent également être causées par des chutes sur le genou, par flexion brutale du genou ou contraction intense pour éviter la chute.
  • Faiblesse du tendon. Un tendon du quadriceps affaibli est plus susceptible de se déchirer. Exemple : tendinite du tendon quadricipital.
  • Maladie chronique. Les tendons affaiblis peuvent également être causés par des maladies qui perturbent l’approvisionnement en sang. Exemples : insuffisance rénale chronique, dialyse rénale, goutte, leucémie, polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux systémique, diabète, infections, maladie métabolique.
  • Utilisation de stéroïdes. L’utilisation de corticostéroïdes a été associée à une augmentation de la faiblesse musculaire et tendineuse.
  • Ce type particulier d’antibiotique a été associé à des ruptures du tendon quadricipital.
  • Lorsqu’une personne est debout pendant une période prolongée, les muscles et les tendons qui soutiennent ses genoux perdent leur force et leur souplesse.
  • Après chirurgie du genou. Rare, mais des ruptures du tendon quadricipital se sont produites après une chirurgie du genou qui l’aurait fragilisé.
=

Symptômes de la rupture du tendon quadricipital

Quand un tendon quadricipital se rompt, il y a souvent une sensation de déchirure ou de claquement. La douleur et le gonflement suivent généralement, et le blessé n’est pas être en mesure de redresser son genou (perte de l’extension active).

Parmi les autres symptômes :

  • Vide au sommet de la rotule, où le tendon s’est déchiré
  • Ecchymoses
  • Sensation de fragilité
  • Crampes
  • Rotule qui s’affaisse
  • Difficulté à marcher
=

Diagnostic de la rupture du tendon quadricipital

E

Antécédents médicaux et examen clinique

Le médecin discute avec le patient de son état de santé général et des symptômes éprouvés. Il pose également des questions sur les antécédents médicaux. Exemples :

  • Avez-vous déjà eu une blessure à l’avant du genou ?
  • Avez-vous déjà blessé un muscle quadriceps ?
  • Avez-vous une tendinite quadricipitale ?
  • Avez-vous des problèmes médicaux qui pourraient vous prédisposer à une blessure au tendon quadricipital ?

Le médecin procède ensuite à un examen approfondi du genou. Pour déterminer la cause exacte des symptômes du patient, le médecin évalue dans quelle mesure le blessé peut étendre ou redresser son genou. Bien que cette partie de l’examen puisse être douloureuse, elle est nécessaire à l’identification d’une déchirure du tendon quadricipital.

E

Examens d’imagerie

Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut prescrire des examens d’imagerie, comme une radiographie ou une IRM.

Radiographie

La rotule se déplace vers le bas lorsque le tendon quadricipital se déchire, ce qui est particulièrement mis en évidence sur une vue radiographique de profil du genou. Les ruptures totales peuvent être identifiées seulement avec une radiographie.

Radio de profil d’un genou ayant une rupture du tendon quadricipital : abaissement de la rotule avec bascule antérieure

rotule deplacee rotule deplacer rotule desaxee radio du genou docteur anthony wajsfisz chirurgien orthopediste specialiste du genou a paris

IRM

Ce balayage crée de meilleures images des tissus mous comme le tendon rotulien. L’IRM peut montrer la quantité de tendon déchiré et l’emplacement de la déchirure. Parfois, une IRM est nécessaire pour exclure une blessure différente présentant des symptômes similaires.

=

Les chirurgies de la rupture du tendon quadricipital

dr wajsfisz avis docteur anthony wajsfisz chirurgien du genou a paris specialiste genou paris

Docteur Anthony Wajsfisz – chirurgien du genou spécialiste, à Paris

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 20

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?