Entorse du genou, impossible de plier la jambe : est-ce une rupture du LCA ?

par | 26 avril 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ligaments

Le LCA (Ligament Croisé Antérieur) est l’un des quatre ligaments qui donnent au genou sa stabilité. Une lésion du LCA peut, entre autres symptômes, entraîner une perte de mobilité de l’articulation. C’est après examen médical et parfois IRM que le diagnostic clair d’une entorse impliquant le LCA peut être posé.

 

Symptômes de l’entorse du genou

Le fémur, os de la cuisse, et l’ensemble tibia-péroné (os de la jambe) sont articulés au niveau du genou. Cette structure complexe comprend notamment 4 ligaments : le LCA (Ligament Croisé Antérieur), le LCP (Ligament Croisé Postérieur) et les 2 ligaments latéraux LLI (Ligament Latéral Interne) et LLE (Ligament Latéral Externe). Une entorse du genou correspond à un traumatisme survenu sur un ou plusieurs de ces ligaments, après un mouvement anormal ou un choc. Le ligament atteint est alors, selon les cas, distendu, partiellement déchiré ou intégralement rompu. Cette entorse se traduit chez le sujet atteint par un gonflement dû à l’accumulation de sang dans l’articulation, une douleur fréquemment vive et la sensation d’avoir un genou instable. La marche est par ailleurs difficile et la douleur souvent trop importante pour faire jouer l’articulation. Il est parfois même impossible de poser le pied par terre.

 

Impossible de plier la jambe : symptôme de rupture du LCA ?

Les ligaments ont pour rôle d’assurer la stabilité du genou. Les latéraux empêchent une hyperlaxité vers l’intérieur ou l’extérieur de la jambe alors que les croisés interviennent pour stabiliser l’articulation sur son axe dorso-ventral. Ainsi, l’impossibilité de plier la jambe ou de l’étendre, une sensation de blocage de l’articulation, sont effectivement des symptômes pouvant indiquer une éventuelle rupture du ligament croisé antérieur. Dans tous les cas, après la survenue du traumatisme, il convient de mettre le genou au repos, d’y appliquer de la glace et de le surélever. Si la douleur peut être soulagée par la prise d’antalgique, il convient néanmoins de consulter au plus vite. Une entorse mal ou non soignée peut en effet conduire à des traumatismes répétés dans le futur ou même au développement de phénomènes arthrosiques quelques années plus tard.

 

Diagnostic de la rupture du LCA

Le diagnostic doit être réalisé par un médecin qui commence toujours par se renseigner sur les circonstances ayant conduit au traumatisme. Il procède alors à un examen médical, en observant le gonflement de l’articulation, la présence éventuelle d’un hématome sur le trajet du LCA etc. Si la douleur le permet, le praticien réalise aussi des tests de mobilité, par exemple en comparant la mobilité du tibia d’avant en arrière, sur la jambe blessée et sur l’autre. Lorsque ce type de test n’est pas supportable par le patient a cause de la douleur, ou parfois pour affiner le diagnostic, certains examens d’imagerie médicale peuvent s’avérer nécessaires. Ils permettent par ailleurs d’écarter l’hypothèse de traumatismes supplémentaires, fracture ou autre.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 6

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Une lésion du ménisque peut provoquer un gonflement du genou en raison de l’épanchement de liquide synovial. Ce symptôme n’est pas systématiquement présent et n’est pas, en soi, un signe de gravité. Mais, associé à d’autres éléments cliniques et radiographiques, il...