Fracture du fémur : traitement chirurgical / ostéosynthèse

par | 26 janvier 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Squelette osseux

Fémur anatomie

Le fémur est le seul et unique os de la cuisse situé entre l’os du bassin et celui du genou. Il est aussi l’os le plus imposant du squelette, représentant un quart de la hauteur totale du corps. Le fémur est un os hautement résistant, capable de supporter une pression jusqu’à 280 kg/cm². Il est constitué de 5 parties distinctes comprenant la tête du fémur, le col, l’épiphyse supérieur, la diaphyse et l’épiphyse inférieure. La fracture du fémur se distingue en 3 types comprenant la fracture uni-condylienne, la fracture sus et inter-condylienne et la fracture supra condylienne.

 

Fracture du fémur personne âgée

La fracture du fémur est particulièrement courante chez les personnes âgées notamment au niveau du col.

 

Fracture fémur symptômes

Elle peut survenir suite à une chute et se caractérise par un ensemble de symptômes. La personne touchée par une fracture du fémur ressent généralement une difficulté à relever ou mobiliser sa hanche. Celle-ci se révèle très douloureuse et peut s’accompagner d’un raccourcissement de la jambe et d’une déformation du genou. L’étendue des dommages dépend pleinement du type de fracture observé.

 

Fracture fémur diagnostic

Dans tous les cas, le patient devra se soumettre à une radiographie du bassin et de la hanche avant d’être orienté vers un processus thérapeutique adapté.

 

Fracture fémur complication

Les complications d’une fracture du fémur peuvent conduire à une impotence totale, liée à l’impossibilité de se déplacer.

 

Fracture du fémur traitement

Dans certains cas, une nécrose de la tête fémorale peut laisser envisager la pose de prothèse. La chirurgie proposée dépendra du type de fracture observé lors de la radiographie. L’ostéosynthèse a pour mission de réparer les fragments d’un os endommagé, par l’intégration de matériaux métalliques tolérés par l’organisme. Dans le cas d’une fracture supra-condylienne, un enclouage rétrograde ou antérograde pourra être envisagé, les deux techniques ayant pour ambition de recouvrer stabilité et mobilité de la jambe. Une fracture uni-condylienne engendrera une réduction anatomique comprenant une rééducation jusqu’à deux moins plus longue. Enfin, la fracture sus et inter condylienne vise à une reconstruction du bloc articulaire et du cartilage endommagé.

 

Fracture fémur rééducation

La rééducation qui suit l’opération a pour objectif un retour rapide et confortable de la motricité. Certains facteurs d’échec peuvent comprendre une ostéosynthèse trop courte, mais également des phénomènes d’obésité, de tabagisme ou de diabète. Parmi les complications observées, certains patients peuvent faire état d’un syndrome douloureux chronique à l’endroit du traumatisme. Aussi, un suivi préventif thromboembolique sera conseillé pour déterminer l’état du système veineux et l’éventuelle formation de caillot. L’émergence d’une pseudarthrose peut également se traduire par des douleurs sur l’appui et une arthrose précoce sur la zone endommagée. Un suivi médical strict et une bonne hygiène de vie sera le nec plus ultra pour optimiser le bon déroulement d’une rééducation post-chirurgicale.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 3

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Une lésion du ménisque peut provoquer un gonflement du genou en raison de l’épanchement de liquide synovial. Ce symptôme n’est pas systématiquement présent et n’est pas, en soi, un signe de gravité. Mais, associé à d’autres éléments cliniques et radiographiques, il...