Entorse du ligament croisé antérieur : symptômes et diagnostic

par | 21 juin 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ligaments

La stabilité du genou, à la jonction tibia-fémur, est assurée par différents ligaments, dont le LCA (ligament croisé antérieur). Lorsqu’il se rompt ou se déchire, il est souvent nécessaire d’avoir recours à une opération, une fois le diagnostic réalisé par un spécialiste.

 

Qu’est-ce qu’une entorse du LCA ?

Les ligaments sont des tissus fibreux, peu extensibles qui unissent entre eux certains os pour assurer leur stabilité les uns vis-à-vis des autres. Au niveau du genou, le ligament croisé antérieur (LCA) participe au maintien du fémur (os de la cuisse) et du tibia (os de la jambe), en traversant l’articulation en diagonale. Une entorse du LCA correspond à une déchirure, une rupture, partielle ou totale, de ce ligament. Dans de nombreux cas, une opération chirurgicale peut s’avérer nécessaire pour traiter ce traumatisme.

 

Causes et symptômes

Causes de l’entorse du LCA

C’est principalement la pratique de certains sports qui peut entraîner une entorse du ligament croisé antérieur. Notamment, le football, le ski, certains sports de combat, sont des contextes à risque, puisque ces activités impliquent des mouvements du genoux rapides, souvent en « torsion ». Le traumatisme se produit alors quand le pied reste bloqué au sol alors que l’articulation pivote. Cela peut par exemple avoir lieu lors d’un changement de direction brusque ou d’une réception après un saut. Plus rarement, un choc entraînant un mouvement anormal de l’articulation peut aussi parfois être à l’origine d’une déchirure ou d’une rupture du LCA.

 

Symptômes de l’entorse du ligament croisé antérieur

Les premiers symptômes d’une entorse du LCA sont une douleur vive au niveau du genou et un gonflement immédiat dû à l’accumulation de sang au sein de cette articulation. Le sujet atteint peine à marcher et ne peut pas plier ou tendre le genou. Plus tard, sans traitement, une instabilité handicapante du genou est ressentie, parfois accompagnée de craquements. Certains gestes quotidiens deviennent compliqués, notamment lors des changements de direction, quand le genou doit alors tenir le rôle d’un pivot.

 

Diagnostic d’une entorse du ligament croisé antérieur

Dès qu’une entorse du LCA est suspectée, il convient de mettre le genou au repos, d’y appliquer de la glace et de le surélever pour lutter contre le gonflement. Passés ces gestes de première urgence, un spécialiste doit être consulté le plus rapidement possible. Lui seul peut en effet poser un diagnostic clair, estimer le degré de gravité du traumatisme et proposer un traitement adapté. La base du diagnostic est purement clinique. Après que le patient l’ait informé des circonstances de l’accident, le praticien analyse les mouvements du genou, à la recherche d’anomalies fonctionnelles, comme une hyperlaxité. L’ampleur du gonflement et la présence d’un hématome sur le trajet du ligament sont aussi des éléments à considérer. Si ce premier examen clinique est souvent suffisant pour poser un diagnostic clair, des examens d’imagerie médicale supplémentaires peuvent parfois être prescrits, IRM notamment.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 1

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Rupture du tendon rotulien

Rupture du tendon rotulien

Tendon rotulien genou Le tendon rotulien, en anatomie, relie le muscle du quadriceps à la rotule et au tibia. Il est la continuation du tendon quadricipital (en bas de la cuisse) vers le genou et le bas de la jambe. Il sert à tendre la jambe et relever le tibia,...

Récidive rupture LCA après opération

Récidive rupture LCA après opération

Les ligaments croisés, situés à l’intérieur de la cavité du genou, sont essentiels à la stabilité et à la maîtrise de l’articulation. La rupture du ligament antérieur (situé à l’avant) est fréquente chez les sportifs, notamment chez les footballeurs, et doit souvent...

Rupture des ischio-jambiers : quel traitement ?

Rupture des ischio-jambiers : quel traitement ?

Ischio-jambiers anatomie Les ischio-jambiers sont un groupe de muscles situé à l’arrière de la cuisse. Ils permettent la flexion de la jambe et l’extension de la hanche. Composés de trois muscles dans chaque jambe (le biceps fémoral, le semi-tendineux et le...