Rupture du ligament croisé : combien de temps d’arrêt ?

par | 27 janvier 2023

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ligaments

Le ligament croisé antérieur est un organe qui est souvent victime de rupture. Elle survient la plupart du temps pendant une activité sportive.

La rupture du ligament croisé antérieur se distingue par une douleur très vive et une sensation d’instabilité du genou. Pour les sportifs, cela peut remettre en cause la poursuite de leur carrière.

Pour éviter cela, les personnes concernées recourent souvent à la chirurgie.

Dans quel cas cette dernière est-elle indiquée après une rupture du ligament ?

Et combien de temps s’écoule-t-il pour que le genou retrouve intégralement sa fonctionnalité ?

 

Les patients éligibles à l’opération du ligament croisé

 

Le ligament croisé antérieur ne cicatrise pas spontanément. Après une blessure, il peut souffrir d’une laxité chronique, qui provoque une sensation de “genou qui se dérobe” auprès des personnes atteintes.

À la longue, ces épisodes de “dérobement” peuvent provoquer des lésions méniscales ou cartilagineuses, elles-mêmes responsables d’arthrose.

Il est donc impératif d’obtenir au plus vite un diagnostic afin d’établir avec précision la gravité de la blessure et le traitement qui convient.

Ce traitement peut être chirurgical ou pas. L’indication de la chirurgie dépendra des critères suivants :

  • L’âge du patient. Plus il est jeune, plus le geste chirurgical de reconstruction ligamentaire est retenu
  • La volonté du patient à reprendre des activités sportives à haute intensité.
  • La présence ou non d’une instabilité du genou.
  • La présence de lésions réparables concomitante à la rupture du ligament croisé antérieur

L’opération du ligament croisé antérieur est appelée ligamentoplastie. Elle consiste à remplacer le ligament rompu par un bout de tendon prélevé au niveau du genou.

Plusieurs techniques chirurgicales sont possibles lorsque l’on répare le ligament croisé antérieur, elles sont toutes proposées sous arthroscopie :

  • intervention effectuée avec une mini caméra et des instruments miniatures. Ils sont introduits dans le genou à travers de fines incisions qui laissent des cicatrices peu visibles.
  • Les différentes techniques se distinguent essentiellement par la prise du greffon servant à reconstruire le ligament croisé antérieur : il peut s’agir des tendons des muscles ischio-jambiers (DIDT ou DT4), du tendon rotulien (KJ) du fascia lata (Mac Intosh) ou du tendon quadricipital.

Toute rupture du ligament croisé ne débouche pas forcément sur une chirurgie. Les personnes qui choisissent de subir cette intervention doivent répondre à certains critères.

 

Les patients éligibles à l’opération du ligament croisé

 

S’il le juge nécessaire, le médecin peut recommander une intervention chirurgicale.

Les personnes éligibles à cette opération doivent remplir certaines conditions, parmi lesquelles :

  • Les athlètes qui veulent continuer à pratiquer du sport de haut niveau. Surtout les disciplines qui impliquent de sauter ou de pivoter le genou.
  • Les patients jeunes, car il leur reste théoriquement encore beaucoup d’années à vivre et il faut leur donner la chance d’utiliser leur genou dans des conditions optimales le plus longtemps possible.
  • Et bien sûr l’ensemble de la population en cas d’instabilité du genou persistante malgré une bonne rééducation réalisée

 

Arrêt du sport et du travail : combien de temps ?

 

Avant de reprendre toute activité porteuse d’un risque pour le genou, il est important de s’assurer que les mouvements de l’articulation sont stables et optimisés.

 

Le travail

Après une reconstruction du ligament croisé (surtout par arthroscopie), il est déjà possible de marcher tout de suite, mais avec l’aide d’attelles pendant au moins 21 jours.

Après cette période, il est déjà possible de reprendre un travail de bureau en télétravail peu contraignant 3 semaines après la ligamentoplastie.

Les activités professionnelles physiques et éprouvantes seront soumises à l’aval du médecin. Il faut parfois attendre jusqu’à 3 mois avant que le médecin n’autorise la reprise d’un travail lourd.

L’arrêt de travail en France après une ligamentoplastie du genou dure en moyenne 6 semaines.

 

Le sport

Les activités sportives légères et non exigeantes sont possibles progressivement dans les 6 mois environ après l’opération. Les activités sportives autorisées sont notamment la natation à 2-3 mois, le cyclisme à 1-2 mois, le jogging lent à 4 mois etc.

Les sports de pivot sans contact qui font appel à de nombreux changements de direction et de pivot du genou doivent attendre 6 mois post opératoire (ex : Ski, tennis, danse)

Les sports de contact qui font appel à de nombreux changements de direction et de pivot du genou doivent attendre jusqu’à 9 mois post opératoire. (ex : football, rugby,…)

Mais cette reprise sera soumise à l’aval des médecins et des kinésithérapeutes, qui vont évaluer la stabilité et la récupération complète de la fonctionnalité du genou.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 4

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Ligament croisé postérieur distendu : que faire

Ligament croisé postérieur distendu : que faire

Le ligament croisé postérieur (LCP) constitue un des deux ligaments du pivot central du genou, permettant d’empêcher sa translation vers l’arrière. Ses lésions sont fréquentes sur des accidents de la voie publique à haute énergie (voiture ou moto) ou sur la pratique...