Rupture du tendon quadricipital : traitement

par | 17 août 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Tendons

Tendon quadricipital anatomie

Le tendon quadricipital, en anatomie, se situe sur la partie avant de la cuisse. Il prolonge le muscle appelé quadriceps qui relie la rotule au bassin et qui permet d’étendre la jambe et de se tenir debout.

Tendon quadricipital rupture

Ce tendon du quadriceps peut se rompre suite à un effort violent lorsque la jambe est pliée, si la personne essaie d’éviter une chute, par exemple, ou en faisant du sport (une mauvaise réception de saut peut en être la cause). Certains facteurs peuvent favoriser la rupture comme une ancienne tendinite, le vieillissement, la fatigue, la déshydratation, des activités extérieures dans le froid…

Tendon du quadriceps : symptômes

C’est le plus souvent la partie proche de la rotule qui est arrachée, provoquant un gonflement dans cette zone (œdème, hématome), et empêchant d’étendre le genou. Un autre symptôme est que la rotule a une position plus basse que la normale. Évidemment, cette rupture du tendon quadricipital entraîne une vive douleur au genou, et une grande difficulté à marcher.

Tendon du quadriceps : diagnostic

Le diagnostic doit être effectué par un médecin lors d’une observation clinique, mais peut se confirmer grâce à une échographie et une IRM permettant de localiser précisément la rupture.

 

Rupture tendon quadricipital traitement

Le traitement de la rupture du tendon du quadriceps se fait par chirurgie, sous anesthésie loco-régionale ou générale, complétée par une rééducation fonctionnelle.

Rupture tendon quadricipital chirurgie

L’intervention se fait grâce à une petite incision au-dessus de la rotule et consiste, selon les cas, soit à réinsérer le tendon dans l’os, soit à suturer les deux parties du tendon rompu. L’opération dure en général une heure et nécessite une hospitalisation de trois jours.
Après l’opération, un pansement stérile est mis en place et le patient reçoit des anti-douleurs.

Tendon quadricipital rupture : récupération

Selon l’état initial des tendons et la précocité du diagnostic, la récupération pourra être totale ou partielle, mais nécessite une rééducation importante pour de meilleurs résultats.

Pendant les six semaines qui suivent l’opération, une attelle est posée pour immobiliser le genou. Le patient peut malgré tout recommencer à se déplacer seul avec l’aide de béquilles.
Cependant, il ne pourra conduire à nouveau et reprendre le travail qu’après deux à trois mois, une fois l’attelle enlevée.
Dans les mois qui suivent le retrait de l’attelle au genou, commence la phase importante de la rééducation pour récupérer progressivement une flexion normale du genou, grâce à des séances régulières de kinésithérapie. Ces exercices visent à redonner de la souplesse au tendon et à renforcer le tonus du quadriceps. Au bout de six mois, la récupération est maximale et une activité sportive peut être reprise.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 3

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Une lésion du ménisque peut provoquer un gonflement du genou en raison de l’épanchement de liquide synovial. Ce symptôme n’est pas systématiquement présent et n’est pas, en soi, un signe de gravité. Mais, associé à d’autres éléments cliniques et radiographiques, il...