Prothèse de genou nouvelle génération 2022-2023 : où en est-on ?

par | 23 décembre 2022

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Cartilage

Les nouvelles technologies offrent, depuis quelques années, des perspectives très intéressantes en matière de prothèse du genou. Parmi elles : la chirurgie robot-assistée, la planification préopératoire 3D et la réalité augmentée.

 

Prothèses de genou : de nouvelles techniques

 

La chirurgie robot-assistée

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une chirurgie assistée par un bras robotisé, relié à la main du chirurgien et calibré en préopératoire sur le genou à opérer.

Il contribue à une plus grande précision du geste chirurgical : une « navigation peropératoire » est assurée grâce à des capteurs infrarouges, qui offrent une vision en trois dimensions du site opératoire, comme un « GPS ». L’usage du robot, en complément du geste du chirurgien, permet de cibler de façon plus fine l’endroit où positionner la prothèse, au millimètre près.

 

Planification préopératoire en 3D et guide de coupe sur mesure

En préopératoire, après un scanner ou une IRM, un guide de coupe de la prothèse est établi sur mesure pour chaque patient : grâce à une imprimante 3D, un modèle unique et stérile, reflet précis de l’anatomie du patient, est fabriqué.

Il sert de modèle-test pour la fabrication de la prothèse définitive. Il permet également de simuler la pose de la prothèse et d’en étudier le meilleur positionnement possible.

 

La pose de prothèse en réalité augmentée

Cette technique, encore très peu utilisée, consiste à guider le geste du chirurgien grâce à la réalité augmentée, par l’intermédiaire de lunettes connectées. Au cours de l’intervention, le chirurgien visualise l’ensemble du genou et reçoit des informations qui vont l’aider à choisir les axes et positionner la prothèse au plus précis.

 

Les prothèses de genou nouvelle génération améliorent-elles la prise en charge des patients ?

 

L’usage des nouvelles technologies est bénéfique au patient qui en retire plusieurs avantages.

 

Chirurgie robot-assistée

  • L’usage du robot rallonge la durée de l’intervention et expose plus le genou
  • Le geste étant encore plus précis, l’incision est encore plus limitée.
  • Le positionnement de la prothèse, essentiel pour garantir le succès de l’intervention, est très précis.

 

Planification préopératoire en 3D et guide de coupe

  • Avec la technologie 3D, l’intervention est mieux préparée en amont. Le geste chirurgical est plus précis, sa durée s’en trouve réduite et l’adaptation en cours d’intervention est facilitée. Tout l’acte chirurgical est ainsi sécurisé.
  • Le positionnement de la prothèse étant plus précis, le risque de descellement ou d’usure prématurée de la prothèse en raison d’un mauvais positionnement est plus limité.

 

Pose de prothèse de genou en réalité augmentée

  • La pose est précise.
  • L’utilisation de la réalité virtuelle évite l’implantation de guides dans le fémur pour réaliser le calcul des axes, et par conséquent limite le risque de fracture ou infection sur les fiches de navigation

 

Qui consulter pour en savoir plus ?

 

Ces nouvelles techniques sont encore peu utilisées car en voie de développement et sont très coûteuses. La meilleure solution pour s’informer est d’en discuter avec son chirurgien orthopédiste qui sera le plus à même de conseiller utilement son patient.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 6

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : entorse grave ou luxation ?

Genou gonflé : entorse grave ou luxation ?

Le genou est une articulation complexe où trois os se rejoignent : le fémur, le tibia et la patella (ou rotule). Ces éléments osseux sont stabilisés par 4 ligaments : 2 ligaments latéraux situés sur les côtés de l’articulation et 2 ligaments croisés, l’antérieur et le...