Ménisque discoïde traitement

par | 22 juin 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Ménisques

Ménisque genou

Les ménisques sont comme deux petits coussins de cartilage en forme de croissant. Ils sont situés à l’intérieur du genou et empêchent le frottement entre les différents os de l’articulation. Ils servent à amortir, lubrifier et stabiliser les différents éléments de l’articulation du genou : la rotule, le haut du tibia et le bas du fémur. Il en existe un dans la partie interne de chaque genou et un dans la partie externe.

Ménisque discoïde

On parle de ménisque discoïde quand celui-ci est trop grand et recouvre en partie le plateau tibial (haut du tibia). Ce phénomène est une anomalie morphologique congénitale touchant principalement le ménisque externe. Elle est donc présente dès le plus jeune âge, mais peut n’être diagnostiquée qu’à l’âge adulte.

Ménisque discoïde : symptômes

Les anomalies légères du ménisque étant indolores, le symptôme le plus révélateur est un craquement du genou lors de la flexion. Dans les cas plus prononcés, il peut faire boiter le jeune enfant qui commence à marcher, ou provoquer des blocages du genou en flexion.

Ménisque discoïde : diagnostic

Si le médecin suspecte le problème, il procédera à une IRM selon des critères spécifiques. Celui-ci permettra d’établir un diagnostic certain et de détecter d’éventuelles lésions associées. Avec le temps, un ménisque discoïde risque de se déchirer ou de développer une ostéochondrite.

Ménisque discoïde traitement

Une chirurgie ne sera pratiquée qu’en cas de douleurs ou de symptômes particuliers.

Méniscoplastie des discoïdes

Le traitement du ménisque discoïde douloureux s’effectue par chirurgie sous arthroscopie, comme pour la plupart des chirurgies du ménisque. C’est une technique peu agressive où l’on ne pratique que de petites incisions, une caméra miniature permettant de visualiser l’intérieur du genou et de pratiquer des gestes chirurgicaux très précis. Elle est le plus souvent réalisée en ambulatoire, le patient sort de l’hôpital le jour-même. Le chirurgien va donc réduire la partie centrale du ménisque trop importante (ce geste est appelé résection ou méniscoplastie partielle) mais en conservant une partie suffisante pour ne pas provoquer d’arthrose dans le futur.

Opération ménisque genou convalescence

Sous arthroscopie, les suites opératoires sont plus simples et plus courtes.
L’arrêt de travail est en général de 10 à 15 jours. Durant la convalescence, le patient devra suivre son traitement antalgique et anti-inflammatoire. Il convient également de glacer son genou plusieurs fois par jour : cela réduit la douleur, permet de contracter les vaisseaux sanguins et de diminuer l’inflammation.
La rééducation n’est souvent pas nécessaire. Une visite de contrôle aura lieu un mois après l’opération et le médecin pourra alors autoriser la reprise du sport si une évolution normale est constatée.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Genou gonflé : un signe de lésion du ménisque ?

Une lésion du ménisque peut provoquer un gonflement du genou en raison de l’épanchement de liquide synovial. Ce symptôme n’est pas systématiquement présent et n’est pas, en soi, un signe de gravité. Mais, associé à d’autres éléments cliniques et radiographiques, il...