La synovite villonodulaire : genou

par | 2 novembre 2021

Cette actualité appartient aux catégories suivantes : Synoviale

Synovite villonodulaire genou : définition

La synovite villonodulaire genou est une affection qui atteint les articulations. Elle provoque des inflammations au niveau des gaines tendineuses et des bourses séreuses. Cette maladie rare touche 1.8 cas sur 1 million d’habitants. Elle atteint les hommes et les femmes âgés entre 30 à 50 ans. On distingue :

  • La forme localisée extra-articulaire (77% des cas)
  • La forme diffuse intra articulaire (23% des cas)

La forme localisée se rencontre surtout chez les femmes. L’affection touche la membrane synoviale avec la formation de nodules. Elle affecte les poignets et les mains (65% à 89% des cas). A un degré moindre les pieds, les chevilles et le genou.

La forme diffuse s’observe sur les grosses articulations. La partie du corps la plus touchée est le genou, avec 66 à 80% des cas : c’est la synovite villonodulaire du genou. Elle affecte aussi les épaules et les coudes.

 

Synovite villonodulaire genou : symptômes

A cause de la discrétion de la maladie, le diagnostic de la synovite villonodulaire du genou est souvent tardif. Les premiers symptômes se manifestent par :

  • Le gonflement des articulations
  • L’apparition de douleurs articulaires
  • La baisse de flexibilité des rotules

Le sujet ressent progressivement les inconforts lorsque l’affection évolue. Les articulations sont raides et les muscles se contractent. Les douleurs unilatérales s’accentuent. Lors de la consultation, le médecin note la manifestation de choc rotulien.

 

Diagnostic : synovite villonodulaire IRM

L’utilisation d’une IRM pour diagnostiquer une synovite villonodulaire (synovite villonodulaire IRM) permet de détecter l’hémarthrose. La présence de sang au niveau des articulations confirme la synovite villonodulaire pigmentée (synovite villonodulaire pigmentée genou). Ce symptôme s’observe chez les sujets hémophiles.

 

Synovite villonodulaire genou traitement

Le traitement de la synovite villonodulaire (synovite villonodulaire traitement) limite le développement des lésions articulaires. En fonction de la forme clinique, le chirurgien réalise :

  • La synovectomie partielle (forme localisée)
  • L’arthroscopie première (forme diffuse)

 

Synovectomie

Pour extraire la membrane synoviale, le chirurgien procède à la synovectomie du genou sous arthroscopie. Elle réduit la raideur et favorise la mobilité du patient. Selon le cas, il prescrit en complément la synoviorthèse chimique ou la radiothérapie.

Les lésions à traiter de la synovite villonodulaire diffuse sont difficilement accessibles. L’ablation sous arthroscopie utilise des outils miniaturisés pour atteindre la région péri-méniscale du genou. Pour l’extraction de la masse tumorale, le chirurgien réalise l’arthroscopie secondaire.

 

Synovectomie chirurgicale

La synovectomie chirurgicale est une opération à ciel ouvert. Elle se distingue par :

  • Une lente récupération du patient
  • Une réduction de la mobilité
  • La perception de douleur latente

 

Synovectomie du genou sous arthroscopie

Dans le cas de la synovectomie du genou sous arthroscopie, les conséquences sont moins importantes. On note l’absence de raideur post opératoire. Le patient bénéficie d’une bonne récupération fonctionnelle.

 

Synovite villonodulaire cancer

Après le traitement, la forme localisée de la synovite villonodulaire (synovite villonodulaire genou) connait peu ou pas de récidive. Pour la forme diffuse, les risques varient entre 8 à 56%. L’évolution de la maladie en cancer (synovite villonodulaire cancer) demeure rare : 3% des cas.

Qu'avez-vous pensé de cette page ?

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 2

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Dernières actualités de la chirurgie du genou

Rupture du tendon rotulien

Rupture du tendon rotulien

Tendon rotulien genou Le tendon rotulien, en anatomie, relie le muscle du quadriceps à la rotule et au tibia. Il est la continuation du tendon quadricipital (en bas de la cuisse) vers le genou et le bas de la jambe. Il sert à tendre la jambe et relever le tibia,...

Récidive rupture LCA après opération

Récidive rupture LCA après opération

Les ligaments croisés, situés à l’intérieur de la cavité du genou, sont essentiels à la stabilité et à la maîtrise de l’articulation. La rupture du ligament antérieur (situé à l’avant) est fréquente chez les sportifs, notamment chez les footballeurs, et doit souvent...

Rupture des ischio-jambiers : quel traitement ?

Rupture des ischio-jambiers : quel traitement ?

Ischio-jambiers anatomie Les ischio-jambiers sont un groupe de muscles situé à l’arrière de la cuisse. Ils permettent la flexion de la jambe et l’extension de la hanche. Composés de trois muscles dans chaque jambe (le biceps fémoral, le semi-tendineux et le...

Comment soigner une synovite du genou ?

Comment soigner une synovite du genou ?

La synovie est la membrane élastique qui entoure les articulations et leur permet de baigner dans un liquide lubrifiant : le liquide synovial. Synovite genou Quand cette membrane est irritée, la production de liquide est plus importante que la normale. Cela crée des...

Arthrose du genou symptômes et traitement

Arthrose du genou symptômes et traitement

Gonarthrose définition Maladie chronique des articulations, l'arthrose consiste en des lésions se développant la plupart du temps entre le fémur et la rotule, ou bien entre le fémur et le tibia.   Gonarthrose du genou causes Elle est généralement occasionnée par...

Comment soigner osgood schlatter ?

Comment soigner osgood schlatter ?

Maladie d'Osgood-Schlatter genou La maladie d’Osgood-Schlatter (du nom des deux chercheurs qui l’ont identifiée) peut apparaître chez les adolescents (filles ou garçons) entre 8 et 15 ans, lors du pic de croissance. Elle est fréquente chez les sportifs (en particulier...

Rupture du tendon quadricipital : traitement

Rupture du tendon quadricipital : traitement

Tendon quadricipital anatomie Le tendon quadricipital, en anatomie, se situe sur la partie avant de la cuisse. Il prolonge le muscle appelé quadriceps qui relie la rotule au bassin et qui permet d'étendre la jambe et de se tenir debout. Tendon quadricipital rupture Ce...

Lésion méniscale interne ou externe ?

Lésion méniscale interne ou externe ?

Le ménisque est une sorte de petit coussin de cartilage en forme de croissant qui sert d’amortisseur à l’articulation : sa structure élastique et lubrifiée assure le glissement entre les différents os du genou. Entre le haut du tibia et le bas du fémur, nous en avons...